L’histoire de Construction inc.

Claude nous a consultés dans une période de ralentissement des affaires, alors que Construction inc. ne pouvait pa payer ses fournisseurs dans les délais.

LA SITUATION

La compagnie œuvre dans le domaine de la rénovation et de la construction résidentielle.Une récente période de faible activité a affecté ses liquidités et l’argent commence à manquer.

  • Construction doit des sommes importantes à ses fournisseurs.
  • Les affaires ont repris et les revenus sont au rendez-vous pour l’avenir.
  • Les comptes à payer à court terme de l’entreprise sont importants en raison de la récente période plus tranquille.
  • Les entrées de fonds sont reportées en raison de la récente période de faible activité.
  • Construction a plusieurs chantiers en cours.
  • La compagnie veut payer ses créanciers et poursuivre ses opérations.
  • La majorité des fournisseurs sont d’accord pour convenir d’une entente de paiement avec Construction.


Le problème est que quelques petits fournisseurs impatients ont décidé d’être agressifs avec l’entreprise, et ce, malgré son intention de les payer en entier.

Ce groupe de fournisseurs a consulté un avocat et menace maintenant de déposer une requête de mise en faillite contre Cconstruction, ce qui risque de tout faire basculer.

LES OBJECTIFS DES ADMINISTRATEURS

  • Sauver l’entreprise
  • Payer en totalité les créanciers de Construction
  • Faire cesser le harcellement de certains créanciers
  • Éviter les mises à pied
  • Éviter de faire l’objet d’une mise en faillite forcée 

LA SOLUTION CHOISIE

  • Le conseiller de BRESSE a recommandé le dépôt d’une proposition concordataire commerciale prévoyant le paiement des dettes de l’entreprise, et ce, selon des modalités viables. La proposition a été précédée d'un avis d'intention qui a permi à Construction inc. de suspendremla pluspart de ses versements durant une période qui a pu s'étendre sur 6 mois.

LES RÉSULTATS OBTENUS

  • La proposition a été déposée et acceptée par la majorité requise de créanciers, soit une majorité en nombre représentant 66 créanciers, et 2/3 en valeur des créances non garanties
  • Tous les emplois ont été maintenus
  • Le projet de mise en faillite forcée du groupe de créanciers agressif a été mis en échec
  • Cconstruction a évité la faillite et poursuit ses opérations
  • Les fournisseurs qui ont supporté la proposition font de nouveau des bonnes affaires avec Construction inc.

Bien s’entourer pour prendre les bonnes décisions

Et poser les bonnes actions