La proposition informelle de Caroline

LA SITUATION DE CAROLINE

Caroline et Lucie sont partenaires d’affaires depuis cinq ans, mais elles ne s’entendent plus. Elles décident de mettre fin à leur entente professionnelle.

À la fin de leur association, Caroline doit 25 000 $ à Lucie. Le problème est qu’elle n’a pas les moyens de la rembourser.

Elle prend donc rendez-vous avec Charles, un de nos conseillers.

Lors de la rencontre initiale, Charles constate que Caroline n’a que Lucie comme créancière. Sans cette dette, elle n’aurait jamais eu à envisager la faillite.

Charles explique à Caroline qu’une faillite pourrait effacer la dette qu’elle a envers Lucie et que dans un tel scénario, Lucie ne recevrait aucune somme de la faillite puisque Caroline n’a aucun bien saisissable.

Notre conseiller suggère d’offrir à Lucie une somme forfaitaire payable par mensualités sur une période raisonnable.

L’entente : Caroline s’est engagée à verser 5 000 $ à Lucie, et ce, en 25 versements mensuels de 200 $.

Suite à l’intervention de Charles, Caroline et Lucie se sont entendues. Lucie a récupéré une partie de la somme qui lui était due et Caroline a évité la faillite.

Une entente est souvent possible

Laissez-vous guider par un conseiller de BRESSE